La Glucosamine et la Chondroïtine sont des types de glucides d’origine marine, elles sont en général obtenues à partir de carapaces de crustacés. Découvertes dans les années 60, elles étaient à l’origine utilisées à des fins vétérinaires.

Longtemps considérées à tort comme source de nutriments pour les cartilages on sait désormais qu’elles sont anti-inflammatoire et inhibitrices des enzymes catabolisantes du corps responsables de la dégradation des cartilages (1), particulièrement présentes avec l’arthrose (Phospholipase A2, aggrecanase et métalloprotéinase matricielle).

Durant longtemps les études scientifiques ne sont pas parvenues à déterminer clairement si oui ou non l’association de Glucosamine et de Chondroïtines étaient bénéfiques pour nos articulations.

Cependant une étude de 2016 conduite par le Docteur Jean Pierre Raynauld de l’Université de Montréal (2) a définitivement prouvé leurs effets bénéfiques pour les patients atteints d’arthrose du genou (ostéoarthrite).

Pour comprendre pourquoi il a fallut autant d’années pour obtenir un résultat clair il est nécessaire de se pencher sur les études précédentes. En effet les études précédentes souffraient de trois défauts :

-Premièrement les études étaient axées presque uniquement sur la réduction de douleur chez les patients.

-En second lieu ces études ont été réalisées sur des échelles de temps bien trop courte pour constater des effets bénéfiques sur les articulations.

-Le peu d’études qui cherchèrent à mesurer la préservation de l’épaisseur des cartilages n’utilisaient pas des procédés scientifiques aussi modernes qu’aujourd’hui.

Vous l’aurez compris l’étude du Docteur Raynauld et de son équipe a cherché à éliminer ces trois défaut. L’étude a donc été axée sur la constatation de la préservation ou non du cartilage à l’aide de la technologie d’IRM. Enfin la prise de Glucosamine et de Chondroïtine a été faite sur 6 ans par les patients.

Le résultat fut sans appel, Glucosamine et Chondroïtine démontrèrent des effets protecteurs sur les cartilages des articulations en préservant leur épaisseur chez les patients atteints d’arthrose et ayant reçus le traitement durant au moins 2 ans.

Les informations sur le sujet ne sont donc aujourd’hui plus à jour et il est encore très courant de lire notamment sur Wikipedia que leurs effets ne sont pas prouvés et même placebo. Ainsi pour être à jour des dernières études scientifiques sur les vitamines et compléments alimentaires, nous vous conseillons tout particulièrement le site La Bête Musclée, spécialisé dans le sport et la nutrition qui publie régulièrement des articles à jour des dernières découvertes scientifiques.

Article de la Bête Musclée dédié au Magnesium :

Magnésium : Le complément alimentaire incontournable en musculation

Article dédié à la Taurine :

Taurine : Mythe et Réalité

Sources scientifiques:

– (1) Haris S Vasiliadis, Konstantinos Tsikopoulos, “Glucosamine and chondroitin for the treatment of osteoarthritis”, World J Orthop, 2017 Jan 18; 8(1): 1–11, PMID: 28144573, doi: 10.5312/wjo.v8.i1.1, https://www.ncbi.nlm.nih.gov/pmc/articles/PMC5241539/

– (2) Jean-Pierre Raynauld, Jean-Pierre Pelletier, François Abram, Pierre Dodin, Philippe Delorme, Johanne Martel-Pelletier, “Long-Term Effects of Glucosamine and Chondroitin Sulfate on the Progression of Structural Changes in Knee Osteoarthritis: Six-Year Followup Data From the Osteoarthritis Initiative”, Arthritis Care Res (Hoboken), 2016 Oct;68(10):1560-6, PMID: 26881338, doi: 10.1002/acr.22866, https://onlinelibrary.wiley.com/doi/full/10.1002/acr.22866 & https://pubmed.ncbi.nlm.nih.gov/26881338/