Les sites touristiques classiques mis à part, le Chili possède des attraits indéniables pour faire plaisir à ses visiteurs. Lors d’un séjour gastronomique, les papilles étrangères peuvent s’exclamer devant quelques produits du savoir-faire culinaire chilien. Pour en avoir des aperçus, des échantillons incontournables sont à goûter. Voici des exemples non exhaustifs.

Un savoir-faire culinaire riche et diversifié pour le plaisir des papilles

Une destination bien plaisant pour avoir un aperçu des goûts typiques au Chili est bien la Patagonie. En raison d’une isolation due aux complexités d’accès, la ville a su préserver l’authenticité de ces plats. Pour apprécier un séjour gastronomique sur le territoire chilien, elle est un des passages obligés à visiter. Dans le sud de la Patagonie par exemple, les papilles étrangères peuvent apprécier l’asado al palo. C’est une tranche de viande d’agneau grillée au feu de bois. Ce plat agrémenté de sauce au fruit, les fins gourmets peuvent concilier cette étape de l’aventure. Les régions du nord avec leur célèbre curanto ont aussi de quoi plaire aux visiteurs. Par ailleurs, fruits de mer et poissons sont des ingrédients indissociables de la culture culinaire de la Patagonie. Les empanadas en sont des exemples tout désignés. Ce sont de petits feuilletés farcis à la viande de poisson hérité de la gastronomie traditionnelle espagnole.

Quelques plats célèbres représentant une richesse culinaire de la gastronomie chilienne

Au menu, l’ensalada chilena ou la salade chilienne est un de ces accompagnements qui ouvre l’appétit. Au moment des repas, le festival de saveur qu’elle amène diversifie indéniablement les goûts. Plutôt utilisé comme sauce, le mélange des tomates, d’oignons, de piments, d’huile et de vinaigre accompagnant souvent sur les tables des ménages des plats populaires comme l’asado ou les empanadas. La plus classique est le pebre. Pour mieux faire descendre le tout, les Chiliens ont l’habitude d’ouvrir une bouteille de vin durant les repas. D’ailleurs, cette liqueur aromatisée fait de nombreux adeptes jusqu’à devenir un incontournable des repas typiquement chiliens. Les plus préférés sont les cabernets sauvignons ou le très authentique carménère. Bien d’autres sont encore consultables ici. Par ailleurs, parmi les plats de résistance les plus aimés du pays, le bistec a le pobre. Ses ingrédients sont un steak oignons, œuf à cheval et frites.

Quel dessert faut-il prendre dans un menu typiquement chilien ?

Ce que les pays latino-américains ont en commun, c’est bien le penchant pour la confiture ou le manjar en langue locale. C’est une douceur à base de lait et du sucre qui ne va pas seul. Elle est le plus souvent en accompagnement avec du flan. Certains le dégustent avec l’alfajor ce qui n’est pas déplaisant. Pour varier les plaisirs, les gourmands peuvent cliquer ici. D’autres desserts comme le leche asada sont aussi des classiques du menu chilien. Les œufs, le lait et du sucre sont mélangés pour donner ce flan. Par ailleurs, en Patagonie, la tradition veut que de délicieuses tartes ou autres pâtisseries héritées d’un savoir-faire allemand soient un dessert vedette. Lors de périodes festives comme celle de Noël, le pan de pascua se retrouve dans bien des assiettes chiliennes. C’est un gâteau composé de gingembre, du miel et des fruits confits.